Un point sur l’action de 3aMIE au bout d’un an

Hommage aux migrants le 21 mars à 18h30
15 mars 2018
Ca y est, en 2018 l’Echoppe a déménagé
4 juin 2018
Voir tous

Un point sur l’action de 3aMIE au bout d’un an

3aMIE est une jeune association créée en février 2017 par le Réseau Esaïe du Diaconat de Grenoble, la CIMADE, Coup de Pouce Etudiants-Grenoble, Inter’Actions, la Compagnie de Marie Notre Dame, le Secours Catholique, les Apprentis d’Auteuil. Elle travaille avec France Bénévolat, Université InterAge du Dauphiné, RESF, Migrants en Isère. Elle a ouvert en avril 2017 « une école pour MIE ».

Un constat

Les Mineurs Isolés Étrangers en attente de reconnaissance de leur minorité ou exclus du dispositif de l’Aide Sociale à l’Enfance ne sont pas scolarisés. Ces jeunes, entre 16 et 18 ans, sont en grande détresse psychologique, économique. En situation d’isolement, ils sont très vulnérables et sans perspectives d’avenir. Ils ont risqué leur vie et/ou traversé l’enfer pour arriver ici, ils expriment un fort désir d’être scolarisés, de recevoir une formation. Ils ne repartiront pas.

Faire du vide quotidien un temps de croissance personnelle

A Grenoble, plusieurs structures accueillent des jeunes dans des cours de français, mais aucune n’a les moyens de les accompagner quotidiennement. 3aMIE propose un espace, une « école » pour leur permette de trouver des repères nécessaires à leur intégration dans la société française, qui les aide à se structurer. 3aMIE met un place un programme d’apprentissage personnalisé, un contrat est signé entre le jeune et 3aMIE, précisant l’acceptation de l’évaluation de ses capacités, des décisions de l’équipe d’animation et du respect de la charte de vie de l’association.

L’inclusion par le biais de l’éducation, du partage, de l’autonomie

Les accueillants sont des bénévoles enseignants, ingénieurs, orthophonistes, psychologues, étudiants. Les actions réalisées avec un jeune sont orientées vers son indépendance vis-à-vis de 3aMIE et sont régulièrement réévaluées avec lui afin de répondre le plus précisément à ses besoins. 3aMIE est un maillon de l’aide nécessaire aux mineurs isolés n’ayant plus droit à l’éducation, dans la seule attente d’avoir 18 ans pour déposer une demande d’asile. Les bénévoles permettent l’accès des jeunes aux réseaux dans lesquels militent (santé, hébergement, loisirs, activités artistiques) les incluant dans le corps social. Entre avril et janvier 2017, 50 mineurs ont été suivis quotidiennement ; et grâce à l’action conjointe de 3aMIE, du Secours Catholique, du réseau Esaïe, huit d’entre eux ont intégré un établissement scolaire privé, général ou professionnel.

Éduquer, c’est plus que scolariser

Les cours ont lieu du Lundi au Vendredi entre 9h et 16h30/17h. Des temps de détente et de convivialité sont organisés chaque jour, autour d’une collation à 11h (grâce à la Banque Alimentaire) et d’un repas à 12h30 fourni par les Restau du coeur (sauf le mercredi, jour de leur fermeture), le seul repas solide de la journée pour certains. Les après-midi sont délocalisés chez les partenaires : Welcome Jeunes, Secours Catholique, Cimade. Le jeudi après midi est réservé au sport, grâce à un prof de sport bénévole qui permet l’accès à sa salle de musculation   

Les projets pour 2018/2019

Nous aimerions créer un réseau d’accueil des MIE avec les établissements scolaires privé pour intégrer des élèves dans le système scolaire en septembre 2018, salarier 2 personnes à mi-temps, mettre en place une aide psychologique adaptée à l’âge, la situation et à la culture subsaharienne MIE, accueillir des stagiaires venant de formations de l’ESPE, récolter des fonds…

Site de l’association : 3amie.org

Contact : anne-marie.cauzid@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *