Le diaconat s’associe avec l’association 3aMIE

Rapport sur l’hébergement d’urgence en février 2017
17 mars 2017
Conférence de presse Migrants en Isère et Alerte
24 mars 2017
Voir tous

Le diaconat s’associe avec l’association 3aMIE

Une nouvelle association 3aMIE vient de naître à Grenoble :

Cette association a été créé en partenariat avec le Diaconat Protestant ainsi que le secours catholique,  la Compagnie de Marie Notre-Dame, la Cimade, les apprentis d’Auteuil et Inter’Actions. Le projet est décrit ci-après.

3aMIE cherche des bénévoles motivés, disposant de compétences susceptibles d’être utiles à l’accompagnement des jeunes MIE dans l’association:

  • Professeurs de FLE, des écoles, de collège, de lycée, d’enseignement général ou professionnel
  • Secrétaires, Ingénieurs…
  • Orthophonistes
  • Étudiants des Universités et des grandes écoles
  • Étudiants stagiaires encadrés par des bénévoles chevronnés sous la tutelle d’un membre de l’équipe d’animation.

Pour dispenser des cours de :

  • Français : de l’alphabétisation jusqu’à un niveau adapté
  • Math
  • Informatique (bureautique et multimédia)
  • Histoire, géographie,
  • Citoyenneté, instruction civique
  • Monde de l’entreprise
  • Atelier découverte de la culture française (culinaire, repère vie quotidienne…)

Cours de 55 minutes le matin entre 9h et 13h

3aMIE – 53 place St Bruno – 38000 GRENOBLE Tram A et B arrêt saint Bruno ; bus 12.

Contact :  3amie38@gmail.com        www.3amie.org

Vous pouvez télécharger le tract d’appel à bénévolat ICI


AccueilAide et  Accompagnement des Mineurs et jeunes Isolés Étrangersprivés d’accès à l’éducation, vers une formation ou un projet professionnel

Des constats

Les Mineurs Isolés Étrangers en attente de reconnaissance de leur minorité ou exclus du dispositif de l’Aide Sociale à l’Enfance ne sont pas scolarisés.  Ces jeunes ont  entre 16 et +ou- 18 ans et sont en grande détresse psychologique, économique, en situation de déshumanisation – c’est particulièrement le cas pour les MIE hors dispositif puisqu’ils restent des mineurs et à ce titre n’ont pas de statut juridique.

Ces jeunes, en situation d’isolement puisqu’éloignés de leur famille sont très vulnérables et en danger, sans perspectives d’avenir.

  • Ils n’ont rien à faire de toute la journée : oisiveté et ennui
  • Ils sont sans aucun argent de poche : tentation
  • Les MIE hors dispositifs peuvent dormir dans la rue lorsque les organisations caritatives n’arrivent pas à trouver un hébergement pour eux : épuisement
  • Il existe des cours de français organisés par plusieurs associations, cela recouvre 8h par semaine pour un jeune qui suivrait systématiquement toutes les propositions.

Une action

Proposer comme alternative de la rue, de l’oisiveté, de la désespérance, un espace qui leur permette de trouver des repères nécessaires à leur intégration dans la société française, qui les aide à se structurer et qui ouvre quelques perspectives vers un avenir possible.

Puisqu’ils ont risqué leur vie et traversé l’enfer pour réaliser leur grand désir exprimé d’être scolarisés, de recevoir une formation… et bien proposons leur un tremplin vers une école !

Une structure avec un programme scolaire adaptable, quotidien et exigeant.

Une structure qui change ce temps mort, ce temps subi, en lieu modeste de croissance personnelle où ils peuvent reprendre un peu en main quelque chose de leur destin.

Les grands principes du projet

Créer une association spécifique qui porterait le projet et serait soutenue par les acteurs actuels de l’accompagnement des MIE à Grenoble.

Objectifs du projet

L’Association a pour objet, dans l’agglomération grenobloise, d’apporter aux Mineurs Isolés Etrangers privés d’éducation, un Accueil, une Aide, un Accompagnement pour leur projet de formation.

  • L’accès à l’éducation est d’autant plus important pour les mineurs isolés étrangers que le fait de poursuivre une formation est un des critères pris en compte dans le cadre des demandes de régularisation de leur situation administrative à la majorité, ainsi que pour l’octroi d’une éventuelle Aide Provisoire Jeune Majeur. Guide INFOMIE.

Notre souhait est de pouvoir accueillir les jeunes le maximum de jours et de semaines possible par an.

1 Comment

  1. Bied-charreton Bertrand dit :

    Bonjour
    Merci beaucoup de la diffusion de l’info que vous faites sur 3aMIE ! Nous démarrons ce lundi 3 avril place St Bruno ! Je suis le trésorier de 3AMIE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *